Retour sur le Developer Forum 2012

14/06/2012

>> Billet initialement publié sur le blog de Xavier Carpentier : Graine de Kawa !

Le 25 mai dernier, le centre accueillait le même jour le DeveloperForum et l'InformixTechDay 2012, organisés par GreenIvory. Une journée dédiée au développement logiciel qui a notamment accueilli Stuart Litel, président de l'International Informix Users Group (IIUG), et François Tonic, rédacteur en chef du magazine Programmez!, de cloudmagazine.fr et Pharaon magazine.

Si l’évènement n’a pas connu l’affluence escomptée, rassemblant un peu moins d’étudiants que les précédentes années (les examens tombaient au même moment), cela n’a en rien altéré la qualité technique des talks.

Hybridation

La 1ère session à laquelle j’ai assisté abordait le sujet de l’hybridation : un monde virtuel en parallèle du monde réel. J’ai pu constater que le passage du numérique vers l’analogique (voire même le physique) reste encore et toujours très complexe mais que de plus en plus d’intérêts y sont portés à l’exemple du développement d’imprimante 3D, des Fab Lab, etc. La RA (réalité augmentée) reste le balbutiement de l’hybridation. Voici quelques films d’expériences qui ont été présentés lors de l’atelier : www.youtube.com/user/VDNab



Ces expériences utilisent les technologies suivantes :

  • NFC, RFID pour la détection d’information par radio fréquences
  • SSE : Server Send Event : node.js
  • WebGL, JavaScript (HTML5) et les librairies de nolife pour les avatars.
  • AIML : norme XML pour l’intelligence artificielle

 

WOA

A cette occasion, j’ai moi-même fait une présentation sur la Web Oriented Architecture : voir la présentation.

Cloud

J’ai également assisté à la conférence de François Tonic sur le thème du cloud.  Vers quoi se dirige le cloud ? Quels sont les impacts pour le développeur ?
Selon lui, le Paas (Platform As A Service) est l’environnement à privilégier pour les développeurs en termes de montée en compétence.

 

HBase (Hadoop)

Pour conclure cette journée, j’ai suivi la présentation d’un retour d’expérience sur HBase. Celle-ci a abordé trois points intéressants :

  • Avoir un modèle orienté requêtes pour les performances (vs. un modèle métier)
  • Le Théorème CAP (CoherenceAvailability, Partition)
  • L’Utilisation de Zookeeper (scalabilité)

Rendez-vous l’année prochaine.

Xavier Carpentier