Services pour la recherche

Calcul scientifique

Ouverture du service

PublicPlage d'ouverturePlage de disponibilité
  • Enseignants / Chercheurs
  • Personnels BIATSS

Présentation du service

Le Centre de Calcul de l'Université de Strasbourg (CCUS) se situe parmi les centres de calcul régionaux les plus puissants en France. Il est opéré par les pôles CESAR (Calcul Et Services Avancés à la Recherche) et ICS (Infrastructures Cloud et Services) de la Direction du numérique de l’Université de Strasbourg.

Très impliqué dans des actions de formation et d'animation scientifique, l'équipe HPC met de plus à disposition des chercheurs strasbourgeois des ressources de calcul haute performance composées de plus de 14000 coeurs de calcul CPU plus de 240 GPUs. Jouant pleinement le rôle de centre de calcul de calcul, il représente un outil de recherche indispensable. En particulier, un grand nombre d'applications scientifiques vous sont accessibles.

Le centre de calcul bénéficie d'un financement important dans le cadre des Investissements d'avenir : nous sommes partenaires du projet Equip@Meso, dont le coordinateur au niveau national est Genci (Grand Équipement National de Calcul Intensif).

Accès au service

Demandes à transmettre 24h/24 :

Ou par téléphone de 7h45 à 18h du lundi au vendredi au 54321

Les demandes d'accès seront ensuite examinées par l'équipe. Le comité scientifique peut statuer sur les demandes d'accès en provenance de l'extérieur, en particulier dans le cadre du financement lié au projet Equip@Meso

Informations et documentations

https://hpc.unistra.fr/

Demandes associées

  • Développement, optimisation de programmes parallèles
  • Conseil et expertise en HPC
  • Mise en place de formations dédiées à la demande
  • Mise en oeuvre d'applications scientifiques sur les ressources de calcul du CCUS
  • Soutien à l'utilisation du CCUS
  • Hébergement de noeuds de calcul

Tarification

Le service de base est gratuit. Les opérations de mutualisation font l'objet d'une tarification adoptée au CA de l'Unistra et liée aux frais d'infrastructure engendrés.