Recherche

L’observatoire a pour objectif d’élaborer un corpus de connaissances portant sur les mutations technologiques et socioculturelles induites par le numérique.

Cette rubrique constitue un espace de mutualisation des données et réflexions apportées par des équipes de recherche strasbourgeoises pour lesquelles le numérique est au centre des préoccupations. Nous espérons que d’autres équipes dans les domaines les plus divers viendront apporter leurs réflexions, théoriques et pratiques, sur ce thème.

Technologies de l’information et de la communication et Sciences de l’éducation

Le Laboratoire interuniversitaire des sciences de l’éducation et de la communication (LISEC, directeur : Pascal Marquet) a comme établissements de rattachement l’Université de Strasbourg (principal), l’Université de Haute Alsace et l’Université Nancy 2 (secondaires).

Les recherches développées au LISEC s’attachent à élucider les conditions micro et macro sociales susceptibles d’améliorer la qualité des apprentissages dans les différentes institutions de formation initiale et continue.

Il est composé de quatre équipes dont l’équipe « Technologies et communication », placé sous la responsabilité de Philippe Chavot (Université de Strasbourg).

Dispositifs numériques et éducation

Les travaux de l’équipe « Technologies et communication » s’articulent autour de deux thématiques : « Dispositifs numériques et éducation » et « Médiation scientifique et technique ». C’est la première thématique qui est la plus proche des préoccupations de l’observatoire. Elle se décline en trois volets :

  • Les politiques numériques des universités ;
  • L’appropriation des dispositifs numériques à l’université ;
  • L’appropriation des dispositifs numériques dans les espaces scolaires et dans les autres espaces.

Les travaux de cette équipe ont donné lieu à plusieurs chapitres d’ouvrages, articles et autres communications dont voici quelques exemples récents :

  • MARQUET, P. (2010). Apprendre, construire ses propres instruments. in B. CHARLIER, F. HENRI (Éds). Apprendre avec les technologies, Paris, PUF, 120-129.
  • MARQUET, P., COULIBALY, B. (à paraître). The concept of instrumental conflict: an application of the theory of activity to computer-supported teaching-learning situations, in A. Méndez-Vila (Éd.) Education in a technological world: communicating current and emerging research and technological efforts, Formatex, Badajoz.
  • DESSUS, P., MARQUET, P. (Éds) (2009). Les effets des dispositifs d’EAD sur l’enseignement et l’apprentissage, Distances et Savoirs, vol. 7, n° thématique 1, Paris, Lavoisier, 140 p.
  • MARQUET, P. (Éd.) (à paraître). Les non-usages des TIC : modélisations, explications, remédiations. Recherches & Educations, 7, n° thématique.
  • MOHIB, N. (Éd.) (2010). TIC et développement des compétences : quelles réciprocités ? Questions Vives, volume 7, numéro 14, Aix en Provence, Editions En Question, 184 p.
  • BEN ABID-ZARROUK, S. (2010). L’abandon : facteur d’inefficacité de l’enseignement en ligne : Le cas particulier de la préparation au DAEU Une analyse de l’efficacité interne des modes d’enseignements par correspondance, en présentiel et en ligne dans le cadre de la préparation au DAEU. Sticef.org
  • MARQUET, P. (2010). Obstacles to use ICTs in training and consequences for the development of e-learning and m-learning. Education, Knowledge & Economy, vol. 4, 3, 183-192.

Parcours virtuel d'un étudiant sur un espace de cours en ligne

Sandra Meza, doctorante au LISEC, étudie les profils des usagers que l’on peut identifier lorsqu’ils sont confrontés à des enseignements faisant appel au numérique.

Dans une partie de son travail de thèse (fin 2011), Sandra Meza s’est intéressée aux parcours virtuels des étudiants au sein d’une unité d’enseignement dans Moodle. L’aboutissement de ce travail devrait mettre en regard les écarts existants entre le parcours idéal (référent) tel que l’enseignant l’a pensé et le parcours réalisé par les étudiants.

Parmi ses communications on peut noter les actes suivants :

  • MEZA, S. (2009). Variables prédictives du type de navigation sur une page Web éducative: profils d’usager. Congrès Mondial de Sémiotique « Communication de la culture, culture de la communication », IASS-AIS, The International Association for Semiotic Studies, 22-26 septembre 2009, La Coruña, Espagne.
  • MEZA, S. (2010). The types of educational navigation: A study of the hypertext. Education & Technology Summer School, Department of Linguistic, Literary and Aesthetic Studies, Faculty of Humanities University of Berge, Norway, 26 julliet au 6 août 2010.
  • MEZA, S. (2009). Predictive variables of educational browsing styles: User’s Profiles. Education & Technology Summer School, Faculté de Sciences de l’éducation, Université de Strasbourg, Strasbourg, France, 17 au 28 août 2009.
  • MEZA, S. (2009). Les parcours de lecture sur la page Web éducative DLC2007-1: une analyse des profils d’usager. Résumés de l’Université d’été des études doctorales en Sciences de l’éducation, septembre 2009, Genève, Suisse, p. 3

Technologies de l’information et de la communication et Sciences sociales

Michel Nachez est titulaire d’une double formation en ethnologie et en informatique-communication. Son travail d’enseignant chercheur s’exerce au sein du laboratoire « Cultures et Sociétés en Europe » et à l’UFR des « sciences sociales, pratiques sociales et développement ». Ses axes de recherche sont les suivants :

1.  Les groupes de personnes, les communautés virtuelles, reliés par leur utilisation des TIC, du multi et de l’hypermédia, sous quatre angles de recherche :

  • L’évolution des représentations et des pratiques ;
  • La construction et structuration des relations interpersonnelles ;
  • Les modes et processus de communication ;
  • Les « mythes » et « rites ».

2.  Les nouvelles « mythologies » qui émergent à partir du développement et de l’expansion rapide des TIC et des représentations qui en naissent :

  • Les Courants de pensée tels que le néo-ludisme, le transhumanisme, l'extropianisme… ;
  • Le Rapport dialectique naturel/artificiel – dans l’homme, dans la nature – et les évolutions de paradigme qui en émanent.

3.  Les utilisations en pédagogie des TIC, du multi et de l’hypermédia.

4.  Les usages et représentations des TIC, du multi et de l’hypermédia dans les cultures des peuples autochtones.

Ses travaux ont fait l’objet de plusieurs publications :

  • NACHEZ, M. et SCHMOLL, P. (2002) Les player killers, formes et significations de l’incivilité dans les jeux vidéo en ligne. Revue des Sciences Sociales, 29, 84-91
  • NACHEZ, M. et SCHMOLL, P. (2003) Violence et sociabilité dans les jeux vidéo en ligne, Sociétés, 82, 5-17.
  • NACHEZ, M. (2004) La nuit aux carrefours du cyberespace. Revue des Sciences Sociales, 32, 92-99.
  • NACHEZ, M. (20005) Cyberimages : réalités alterantives – un paradigme en formation. Revue en Sciences Sociales, 34, 146-152.
  • NACHEZ, M. (2008) Les blogs : nouveau danger pour la jeunesse ? in « Jeunes et Multimédias : vers de nouvelles “d’ex-pression” du sujet ?, Pôles de ressources Conduites à risque, Conseil général du Bas-Rhin. Acte de la journée d’études du 1er octobre 2007.

Cette année Michel Nachez se penchera sur les usages du numérique par les étudiants et en particulier sur l’usage des réseaux sociaux.

 

 

La Chaire UNESCO de l’Université de Strasbourg : « Pratiques journalistiques et médiatiques. Entre mondialisation et diversité culturelle »

Responsable : Philippe Viallon - professeur des universités

La Chaire repose sur :

  • un projet incluant une thématique, un programme d’activités, des modalités de travail avec un plan de financement
  • un réseau de partenaires formé à partir de l’établissement d’enseignement supérieur qui en est à l’origine.

Sous l’intitulé « Pratiques journalistiques et médiatiques. Entre mondialisation et diversité culturelle », la présente Chaire en communication a été officiellement installée le 14 juin 2007 au sein de l’Université Robert Schuman.

Elle résulte de la Convention signée le 20 février 2007 entre sa présidente, Florence Benoît-Rohmer, et le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura. Suite à la réforme universitaire de 2008, et à la non reconduction du Centre d’études et de recherches interdisciplinaires sur les médias en Europe (CERIME), elle a été rattachée à la Direction de la Recherche de l’Université de Strasbourg.

  • Responsable de la chaire jusqu'en 2013 : Michel Mathien
  • Responsable actuel : Philippe Viallon - professeur des universités