Prévention du plagiat à l'Université de Strasbourg

Depuis 2015, dans le cadre de sa démarche de mise en place d’outils de prévention et de détection du plagiat, l’Université de Strasbourg a mis à disposition de ses enseignants-chercheurs un logiciel de recherche de similitudes.

Qu'est-ce que le plagiat ?

« Le plagiat consiste à :

  1. s’attribuer les propos, les productions ou les idées d’autrui, sans citer la source ou l’auteur ;
  2. s’approprier les contenus disponibles sur Internet, en format texte, audio, vidéo, image ou autre sans citer la source ou en paraphrasant de manière inadéquate. »

Source : Université Laval, définition du plagiat. 2012, 30 mars. « Le plagiat : informer, sensibiliser et prévenir » [en ligne]. Date de consultation : septembre 2016.

Exemple de situations de plagiat :

  • Copier textuellement un passage d’un livre, d’une revue ou d’une page Web sans le mettre entre guillemets et/ou sans en mentionner la source.
  • Insérer dans un travail des images, des graphiques, des données, etc. provenant de sources externes sans indiquer la provenance.
  • Résumer l’idée originale d’un auteur en l’exprimant dans ses propres mots, mais en omettant d’en indiquer la source.
  • Traduire partiellement ou totalement un texte sans en mentionner la provenance.
  • Réutiliser un travail produit dans un autre cours sans avoir obtenu au préalable l’accord du professeur.
  • Utiliser le travail d’une autre personne et le présenter comme le sien (et ce, même si cette personne a donné son accord).

Source : Université du Québec à Montréal, Exemple de situations de plagiat. [en ligne]. Date de consultation : septembre 2016.
Disponible sur : http://www.bibliotheques.uqam.ca/plagiat (CC BY-NC 3.0)

Un logiciel de recherche de similitudes, pour quoi faire ?

Ce service permet d'analyser les travaux rendus par les étudiants sous forme numérique, pour repérer et identifier des paragraphes similaires à des textes disponibles en ligne et dont les sources ne seraient pas citées. L’idée est de valoriser la création de contenu original, l'intégrité intellectuelle, le respect du travail d'autrui et le travail personnel.

L’Université de Strasbourg s’engage contre le plagiat

L’Université de Strasbourg a donc mis en place un dispositif pour encourager les bonnes pratiques de la citation des sources et l’emploi correct d’idées tierces dans les devoirs, les mémoires et les thèses.

Le logiciel Compilatio est utilisé par les enseignants depuis septembre 2015. Les enseignants-chercheurs de l’université ont donc la possibilité de recourir à ce logiciel de recherche de similitudes. Ces derniers peuvent contrôler le bon ou le mauvais usage des emprunts et déterminer s’il y a eu plagiat.

Tout au long de l’année, l’Université de Strasbourg mènera une campagne de sensibilisation autour du plagiat, ayant pour objectif de partager des conseils pratiques et de rappeler les règles à respecter afin d’éviter toutes sanctions. Cette campagne s’adressera prioritairement aux étudiants, toutefois elle concernera aussi les enseignants-chercheurs et tous les personnels de l’Unistra.

Affiche de sensibilisation au plagiat – Respect des idées et auteurs
Affiche de sensibilisation au plagiat – Copier-coller ne rapporte aucun point
Affiche de sensibilisation au plagiat – Citation pour éviter toute pénalité

Informations et documentations

Un chapitre concernant le plagiat a été ajoutée à la charte des bons usages des moyens numériques (consultable dans l’E.N.T).

Pour les enseignants-chercheurs : l’accès au logiciel Compilatio se fait à la fois depuis l’E.N.T et depuis l’activité « Devoir » de la plate-forme pédagogique Moodle.

Ressources disponibles via les bibliothèques universitaires de Strasbourg :

Boite à outils :

Site web de référence sur le plagiat :

  • Université de Genève. Responsable-Unige, Professeur Michelle Bergadaà (prévention, règles, sanctions) [en ligne]. Date de consultation : septembre 2016.
    Disponible sur : http://responsable.unige.ch